Le jour où j’ai participé à une Task Force dans la War Room !


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Mar 6, 2014

Enoncé comme ça, on se croirait dans un film de James Bond.
Pensez un peu, j’ai participé à une Task Force dans la War Room.

Ca claque bien quand même.

task_force_war_room_reunion_entreprise

La vérité est malheureusement moins, …, moins, enfin plus pipoflutage en entreprise.

Laissez-moi vous expliquer.

Depuis plusieurs semaines, on a un problème sur une application qui ne sert à rien, mais comme un chef s’en est rendu compte, ce problème est passé de l’ombre à la lumière en moins de temps qu’il n’en faut à Superman pour oublier de mettre son slip rouge.

Bref, c’est devenu urgent et il faut absolument trouver une solution. Nous sommes entrés dans une phase formidable appelée Task Force.

Avant d’aller plus loin, je vais clarifier le sens de Task Force.

Il ne s’agit ni plus ni moins que de forcer les gens qui devraient travailler ensemble à le faire en les invitants tous les jours à des réunions jusqu’à résolution du problème. En fait, ce problème qui dure depuis plusieurs semaines aurait déjà dû être corrigé, mais au lieu de s’y mettre, les gens se sont contentés de se rejeté la faute les uns sur les autres.
Sur le papier une Task Force c’est donc formidable, sauf qu’on y invite absolument tout le monde, et surtout n’importe qui, y compris des gens qui n’ont rien à foutre là (moi, par exemple).

Hier soir j’ai donc reçu une invitation pour participer à la première réunion de cette Task Force.
Et en regardant l’endroit ou aurait lieu cette réunion j’ai vu apparaître le nom de cette salle : la War Room.

Quand on est normalement constitué, quand on lit War Room, on pense tout de suite pentagone, War Games, ou que sais-je encore, en tout cas on s’attend à une super salle du genre

task_force_war_room_boulot

Je ne vais pas vous cacher que j’ai été extrêmement déçu.
En lieu et place d’une super War Room, ma salle de réunion ressemblait plutôt à une vraie salle de réunion. Elle ne s’appelle War Room que parce qu’un jour, en plein période de crise, quelqu’un a privatisé cette salle et à fait venir jour, nuit et week end des gens jusqu’à résolution de la fameuse crise.

salle_reunion_entreprise

En conclusion, ma task force dans une war room n’était rien d’autre qu’une nième réunion dont je me serai bien passé et pendant laquelle aucune décision n’a été prise.

On vit vraiment à une époque formidable.

Enfin, n’oubliez pas de jouer à mon formidable jeu, à gagner un recueil Ma Vie Au Boulot dédicacé !

Et si vous ne pouvez pas attendre, le fameux recueil est toujours disponible sur Lulu pour pas cher. 🙂

Mar
6