Travailler debout pour plus de productivité


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Jan 28, 2015

Heureusement que nos amis Américains sont là pour nous montrer la voie à suivre en matière de productivité.

En effet, des études forcément sérieuses puisqu’Américaines ont démontré que travailler debout augmentait la productivité.

Non content de nous interdire d’aller aux chiottes, nos patrons vont donc nous faire bosser debout, dans le soucis constant de nous faire travailler toujours plus et mieux.

Cerise sur le gâteau, ils vont faire des économies sur le prix des chaises. Comme ça ils pourront nous augmenter… :/

travailler_debout_productivite

Plus ça va, plus j’aime les entreprises…

Jan
28

Et si le travail était la clé de la réussite


Posted in A part by mavieaub - Mai 24, 2013

Oui, je sais, cela sonne un peu comme un aveu d’échec, et pourtant, je crois bien que pour réussir il faut travailler. En tout cas, c’est exactement ce que dis le freelance sur son site.

freelance_travail_pour_reussir

Et en fait, à bien y réfléchir, je crois qu’il y a du vrai dans ce qu’il dit. Travailler au travail, cela ne peut pas être un non sens complet.

Mais si c’est un constat sans appel pour les freelances, cela ne peut s’appliquer tel quel à la vie en entreprise.

En effet, en entreprise, le boulot c’est bien, mais faire savoir qu’on a fait, c’est mieux.

Et mieux encore, faire savoir qu’on a fait alors qu’on a fait faire c’est le top.

Le summum étant atteint lorsqu’on est capable de faire savoir à grand renfort de communication et de politique interne qu’on a fait en respectant le planning alors qu’on a fait faire et que ceux qui sont censés faire n’ont pas finit.

Quand en plus on peut marcher sur la gueule d’un collègue ou deux au passage, c’est le gage d’une promotion.

Bon week end les zaminches.

Mai
24

Comment lutter contre le stress au travail


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Nov 13, 2012

Depuis que j’ai appris d’une étude très sérieuse que le stress au travail augmente le risque d’infarctus, j’ai décidé de faire la chasse au stress.

Alors déjà qu’avant il fallait se lever tôt pour me faire stresser, je crois que j’ai réussi à atteindre un niveau de zen tel que Bouddhi Bouddha lui-même ne pourrait qu’être ébahi (et jaloux).

lutter_contre_le_stress_au_travail

Mais comment attendre un tel niveau de zenitude, alors que l’enfer de l’entreprise tente de nous stresser chaque jour d’avantage?
Le stress est-il vraiment l’ennemi à abattre?
Comment gérer le stress au travail et surtout comment le vaincre?
Plein de questions auxquelles je vais tenter de répondre, …, ou pas.

Un bon psy vous dirait que pour ne pas stresser, il vous suffit d’aller passer 2 mois au bord de la mer dans un pays chaud. Alors effectivement cette méthode ne peut qu’être efficace, mais est-elle vraiment applicable?

Je préfère vous prévenir tout de suite, le coup des vacances de 2 mois me semble bien compromis, pour la simple et bonne raison que c’est pas possible (sauf si vous êtes profs…. Bouuuuu les vilains préjugés, … , sauf que si vous êtes profs vous êtes pauvres et donc les 2 mois en vacances au soleil dans un pays chaud, c’est pas dans vos moyens, … , bouuuu les vilains préjugés bis)
Et pourtant, 2 mois de vacances, moi je ne dirai pas non, mais non c’est pas possible.

Mais comment faire ?

Il y a plein de techniques pour gérer le stress, la première est simple : n’ouvrez pas votre boite mail. Sans mail, pas de problème, sans problème, pas de stress.

C’est imparable.

Alors oui, les plus futés me diront que si on ne répond pas aux mails, le téléphone fini toujours par sonner, et le stress revient par l’oreille, par la sonnerie stridente d’une part, et par les gens hystériques auxquels on n’a pas répondu avant vendredi 17h comme demandé dans le mail.

Il vous suffit alors de débrancher le téléphone.

Et pour ceux qui tenteraient de venir vous stresser par la porte, un bon piège à loup ! 🙂

Avec une telle préparation, je vous garantis un environnement de travail sain, sans stress, ajoutez une petite plante verte en plastique dans un coin de votre bureau (en plastique pour qu’elle reste verte toute l’année sans avoir à l’arroser), un poster de la mer sur le mur d’en face, de la musique douce en fond sonore, augmenter le chauffage, venez bosser en tongues, mettez-vous en slip et adieux le stress.

Par contre, ça risque de faire stresser votre chef, et c’est aussi ça qui est rigolo. 🙂

Et vous, vous êtes stressés au boulot? Quels sont vos trucs et astuces pour combattre le stress?

A bientôt les zaminches pour plein de nouveaux conseils formidables.

Nov
13

Et si la solution à tous nos problèmes au boulot était…


Posted in A part by mavieaub - Nov 2, 2012

De faire le pont !!!

freelances_faites_le_pont

C’est pourtant pas compliqué, ne pas aller bosser permet de bien mieux vivre sa vie au boulot, n’est ce pas.
Alors j’entends déjà les plus grincheux me dire que tout le monde n’a pas forcément le choix, ce à quoi je réponds, le choix faites le!
Votre chef vous oblige à venir, vous refuse vos vacances à la dernière minute, vous menace de ne pas vous augmenter, pas grave, tombez malade…

Vive les RTT, vive les 35 heures, vive les ponts.

Bon, il ne manque plus que le soleil, mais il est déjà là dans ma tête ce qui permet d’en profiter un maximum.

Bon week end à tous!

Commentaires fermés sur Et si la solution à tous nos problèmes au boulot était…
Nov
2

Faut-il travailler au boulot?


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Sep 11, 2012

J’aime poser des vraies questions, aborder de vrais sujets, et aujourd’hui voici un sujet qui parlera à tout le monde, surtout en cette periode de rentrée :

Faut-il travailler au boulot?

20120911-163657.jpg

Alors bien entendu, si on se contente d’appliquer les règles dictées par nos ancètres, la réponse est « oui ». Mais alors à quoi servirait l’évolution, Darwin, et tout ce petit monde si on n’a pas le droit de changer…

Et puis travailler pour quoi faire ? Pour qu’on vienne critiquer mon boulot ? Pour qu’on m’en donne plus sous seul pretexte que j’ai fourni un travail de qualité et dans les temps ? Pour qu’on me fasse miroiter une augmentation qui n’arrivera jamais parce que de toute façon c’est la crise ma bonne dame ? Pour qu’un collègue mal intentionné, ou en recherche active d’amour hierarchique me pique mon boulot pour se faire mousser ?

Au lieu de se tuer à la tâche, ne vaut-il pas mieux attendre tranquillement que le temps passe en faisant le minimum syndical ?
Faire son travail sans en demander plus, sans faire de vague, sans faire d’éclat, rentrer chez soit à des heures décentes pour profiter de sa famille.

La question mérite d’être donc posée, personnellement j’ai choisi mon camp, c’est pas bien mais c’est mon choix, ca ne fera pas sortir la France de la crise, mais d’un autre côté je ne vais pas demander à avoir la nationnalité Belge, je vais donc continuer à payer mes impôts en France (et j’en paye, et ca fait mal).

Dans tous les cas, quand je regarde par la fenêtre, que je vois la pluie alors qu’il y a moins de 10 jours j’étais au bord de la mer, l’envie de travailler me quitte, faut que je gagne au loto.

Comment ça je duis bougon, non, enfin si mais c’est pas une raison.
Vivement les vacances!

Sep
11

Revoilà les vacances


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Juil 3, 2012

A croire que c’est cyclique, les vacances reviennent, et moi je reste fidèle au poste.

voila_vacances

Mais j’aime ces périodes de vacances, le rythme au boulot ralenti, les gens sont plus cools, souvent même absents, on peut se faire oublier dans un coin, Paris se vide, bref c’est chouette.

Mais pas d’inquiétude, comme je vais rester là, je vais vous divertir, avec des dessins originaux, jeux de l’été, avec ou sans cadôôô à la clé, ca dépendra de mon humeur, peut être même avec le retour des strips pour finaliser enfin le volume II, pouf pouf pouf…

Bonne semaine les gens.

Juil
3

Et si on faisait une réunion


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Juin 26, 2012

Et si je chiais dans tes chaussettes… 🙂

Comme on ne change pas une méthode qui ne marche pas, je continue à passer mes journées en réunion pour en théorie « trouver des solutions aux points de blocage »…

Alors bien entendu, on pourrait facilement penser qu’il serait plus efficace de chercher les solutions à ces problèmes devant son PC, seul ou avec le responsable de l’application qui pose problème, mais ce serait trop facile.
C’est tellement plus rigolo d’inviter à une réunion de 2 heures 20 guguss qui cherchaient justement une excuse pour ne rien foutre de la journée.
C’est tellement plus efficace d’affecter des actions à des mecs qui ne sont pas invités à cette fameuse réunion, et d’oublier de faire le suivi de ces actions.
C’est tellement plus professionnel de faire le mort une fois la réunion terminée pour être certain d’être invité à la prochaine réunion, quand rien n’aura changé et qu’il faudra à nouveau trouver une solution dans l’urgence.

Bref, on se marre bien, et moi je dessine… 😀

Ma réunion d’hier ressemblait à ça

dessin_reunion

Et moi sur mon cahier, j’ai dessiné ça
ambiance_en_reunion

Ne me demandez pas d’explication, il n’y en a pas, mais je pense qu’il y a moyen de me psychanalyser grave avec ce dessin…

A bientôt les gens.

Juin
26

Jouons en s’amusant, la solution capillotractée


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Mai 30, 2012

Pas la peine d’attendre 3 semaines pour vous donner la solution de ce merveilleux jeu totalement improvisé (comment ça vous aviez remarqué).
Il y avait donc 6 objets à découvrir, et seulement 4 ont été découverts.

La solution était pourtant toute simple (tousse tousse)

jouons_en_s_amusant_solution

1- un crocodile haribo, parce que les crocodiles haribo, c’est bon!!
2- une souris parce que quoi qu’on dise on en a besoin pour travailler
3- un mug pour le café presque aussi bôô que ceux que vous pouvez vous procurer dans ma boutique
4- un clavier super mal dessiné, c’est surement pour ça que personne ne l’a trouvé
5- un marteau, indispensable au boulot
6- un iphone, sans lequel je ne pourrai pas faire la moitié de mes mise à jour.

Voilà, la gagnante est donc Nanine puisqu’elle a trouvé 2 objets.
Merci également à Cyril, Kaka proute, Philgreff, Will et Hicham d’avoir joué.

A bientôt les gens.

Mai
30

Mon boulot est un cauchemard – allégorie – le retour du bic


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Mai 16, 2012

Je viens de faire exploser mes statistiques, à croire que les gens aiment bien la tarte aux reine claudes!!
Petite correction d’ailleurs, il semblerait qu’il faut plutôt 1,5 voir 2kg de reine claudes pour ma tarte, cela n’enlève rien à la démonstration.

Alors bien entendu, après le succès de mon dernier post, ca va être dur de rebondir sans m’écraser comme une merde.
Retour à quelque chose de plus simple, une petite l’illustration faite en réunion, au bic.

cauchemard_au_boulot

Bon week end pour les plus chanceux, pas de bol pour les autres.
A la semaine prochaine les gens.

Mai
16

Sommes-nous tous des mougeons?


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Avr 18, 2012

Premièrement, avant même de commencer toute explication ou tout raisonnement, pourquoi cette question.

Pour une raison simple, je viens de recevoir un mail globalement sympa (la personne aime bien mon blog, cette personne est donc sympa et en plus son mail, dont le résumé est l’affirmation précédente, est sympa aussi) mais qui me reprochait d’être allé faire des courses chez Ikea, me traitant par la même de mougeon, et s’incluant ainsi que la majorité des gens dans cette même catégorie.

La question est donc légitime, sommes nous tous des mougeons ?

Avant d’y répondre, définissons ce qu’est un mougeon.

Un mougeon c’est un animal mi pigeon mi mouton, autant dire que le pauvre part mal dans la vie…
La bêtise du pigeon allié à la connerie du mouton. Le mougeon gobe tout et se fait tondre sans broncher… Un vrai winner.

mougeon_dans_entreprise

Maintenant que la définition est claire, sommes-nous tous des mougeons, et pour coller au plus prêt à la raison d’être de ce blog, sommes nous tous des mougeons dans le milieu de l’entreprise?

Voilà une question qu’elle est bonne.

Pour être des mougeons, il faudrait que chaque employé se contente de faire ce qu’on lui demande, sans aucune réflexion sur la légitimité de la demande, et sans chercher à trouver une meilleur solution. En bref, il faudrait que l’employé moyen soit un mouton qui suit gentiment le troupeau sans se poser de question et sans faire de vague. Malheureusement, force est de constater que c’est souvent le cas…
Mais pour être un bon mougeon, l’employé moyen se devrait également d’être con comme un pigeon, et là c’est compliqué, mais pas impossible. Et à bien regarder certaines personnes en entreprise, je me dis même qu’on n’en est pas loin. En plus de faire ce qu’on leur demande quand c’est d’une stupidité avéré, ils trouvent le moyen de se convaincre que c’était la meilleure chose à faire. C’est même pire, ils ne cherchent pas à se convaincre, ils sont convaincus…

Sans vouloir généraliser, mais en m’appuyant sur 10 ans d’observation, il faut se rendre à l’évidence, dans les grandes entreprises, les gens produisent des tonnes de documents inutiles souvent sans poser de question. En résulte une productivité ridiculement basse pour difficilement mettre en place des solutions obsolètes avant leur mise en production.

Plus clairement, on fait de la merde en faisant exploser tous les plannings et on se félicite d’avoir réussi.

Cela fait-il de nous des mougeons?
Ce n’est pas si simple, surtout si on prend en compte le fait qu’on n’a pas le choix, le système étant ainsi fait, on ne peut pas le changer sous risque d’être mis à l’écart (j’en ai déjà fait les frais, il ne faut jamais, je dis bien JAMAIS dire à son chef que ce qu’il nous demande de faire est stupide, même si on peut le lui démontrer de manière factuelle, il le prendra toujours mal, faisant de nous une personne qui a des « problèmes d’attitude ».).
Est-ce être un mougeon que de faire ce qu’on nous demande par obligation. Il faut bien manger, et finalement quand on n’a pas d’ambition et aucune estime de soit dans le cadre de son travail, faire de la merde ne pose pas de problème. Bien entendu, si par malheur on se trouve une conscience, une ambition, ou tout autre sentiment dangereux dans le cadre de l’entreprise, alors travailler dans ces conditions peut devenir un enfer. Je le déconseille donc aux enfants en bas âge…

Pour pousser plus loin le raisonnement, on peut même introduire une notion plus complexe, la conscience. Si on est conscient de notre condition, sommes-nous toujours considérés comme des mougeons? Par exemple moi, je sais que ce que je produis n’a pas de sens, qu’on va dans le mur, je leur ai déjà dit, on me l’a reproché, donc maintenant je fais ce qu’on me demande, je trouve ça ridicule, mais comme c’est ça ou la porte, je m’exécute. Je n’en sors pas grandi, mais à la limite je m’en fou, cela fait bien longtemps que je n’ai plus aucune ambition dans le monde de l’entreprise.

Suis-je moins un mougeon que mes collègues qui ne se rendent pas compte que ce qu’on leur demande n’a pas de sens et qui sont persuadés d’appliquer une méthode merveilleuse, de travailler pour une super entreprise innovante dans laquelle il pourront faire une carrière formidable?

Et si on prend également en compte le fait que mon boulot n’est qu’alimentaire, mais qu’à côté je fais plein de choses formidables qui ne me rapportent pas une thune peut être, mais qui me permettent d’avoir une vraie vie en dehors du boulot, quel est alors mon degré de mougeonisme?

Je vous entend déjà hurler que mes démonstrations sont erronées, que je me base sur une vision biaisée qui n’est que le reflet de mon vécu…
Ahhhh mais oui, c’est vrai, je confirme, je ne parle que de ce que je connais, mais j’ai déjà travaillé pour 10 grands groupes internationaux, et j’ai retrouvé systématiquement, à des degrés divers, les même travers. Je ne dis pas qu’il faut lancer une révolution, ni qu’il faut aller élever des moutons à la montagne, je fais juste un constat : le monde de l’entreprise produit des mougeons à la pelle ce qui ne l’empêche pas de brasser des milliards qui ne sont redistribués qu’aux grands chefs, ceux là même qui incitent à prendre des décisions stupides.

Car entendons nous bien, les décisions prises sont stupides d’un point de vue de la logique, mais se tiennent (plus ou moins) sur le plan comptable.

Exemple :
Le grand chef : La main d’oeuvre est trop chère chez nos sous traitant en France, donc on va tout envoyer au Maroc (ou en Inde, ou en Chine, ou en Argentine… la démonstration reste la même)
Le pauvre sous sous chef : ah oui, mais alors il va falloir changer notre façon de travailler, on doit leur envoyer des documents plus détaillés, plus complets pour qu’ils comprennent, il va falloir les former à nos méthodes, cela va prendre du temps alors que nos sous traitant nous connaissent bien et qu’on travaille plutôt bien ensemble.
Le grand chef : la main d’oeuvre est trop cher, elle coute 2 fois moins la bas, on va tout leur envoyer on va diviser nos coûts par 2.
Le pauvre sous sous chef : mais grand chef, je viens de vous dire que…
Le grand chef : je vais être clair, j’ai décidé, donc on fait d’ici 1 mois, on va gagner de l’argent
Le pauvre sous sous chef : d’accord.

Plus tard
Le sous sous chef transformé en mougeon s’adresse à ses sous fifres : on va tout faire faire au Maroc, vous avez 1 mois
Les sous fifres : mais on ne tiendra jamais les délais pour nos propjets, il faut revoir toutes nos procédures, le temps de les former, de réécrire toutes les documentations, de monter les environnements de travail… on va aller dans le mur
le mougeon : ca va couter moins cher, donc on fait
les sous fifres transformés en mougeons : d’accord

Plus plus tard, bien après les fameuses dead lines qui n’ont pas été tenues
les sous fifres : on a explosé les délais, la qualité des livrables est déplorables, il faut refaire une partie du travail
le sous sous chef : mais ca nous a couté moins cher!

Cet exemple n’est qu’un exemple (sans blague), cela fonctionne aussi avec le nouveau logiciel magique qui selon le commercial va remplacer le travail de 12 hommes et faire gagner des jours et des jours en productivité… sauf que le logiciel en question n’est pas compatible avec le système en place, et qu’il faut embaucher un expert qui coute le prix des 12 hommes pour le paramétrer…
On vit dans un monde formidable…

Et je vous entend encore hurler que je n’ai pas abordé le sujet de ikea… C’est vrai, mais j’avais dit que je traiterai le mougeon dans le cadre de l’entreprise…
Mais pour y répondre quand même, en faisant court, oui il m’arrive d’acheter des meubles chez ikea, comme tous les mougeons, pour des raisons bassement matérielles : je n’ai pas d’argent pour acheter des meubles de meilleur qualité.
Ikea a deux avantages, il propose des meubles fonctionnels et pas trop cher. Ensuite que leurs magasins soient insupportables, que leurs meubles ne soient pas très beaux, ni de très bonnes qualité, je ne peux qu’être d’accord, mais je m’en cogne. Une armoire n’étant jamais qu’un endroit ou on peut enfermer notre bazar pour avoir l’air organisé, et une table n’étant qu’une surface plane ayant pour objectif principal de ne pas se casser la gueule lorsqu’on y pose des assiettes ou des verres… En résumé, ikéa c’est de la merde, mais c’est très bien quand même.

Comme vous l’aurez compris si vous avez lu jusque là, cette question n’est pas si simple, les mougeons sont certainement parmi nous, mais en quelle quantité ? Sont-ils dangereux ? Sommes-nous tous des mougeons à des degrés différents ? Et quand bien même nous serions tous des mougeons, est-ce grave docteur ?

Et vous, que pensez vous de la question?

Avr
18