Chercherait-on à me faire tomber malade ?


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Fév 4, 2015

On le sait maintenant depuis plusieurs années, il n’y a plus de saison.

Et pourtant en ce moment, malgré le fameux réchauffement climatique, c’est l’hiver et ça caille.
Alors pas de problème, c’est l’hiver, il fait froid, pas la peine d’en faire la une du journal télévisé. Je suis un mec sensé, je mets un manteau, une écharpe, je garde mes mains dans mes poches et hop je suis prêt à affronter la rigueur du climat et à passer le mois de février sans tomber malade.

C’était sans compter sur la gestion déplorable des infrastructures au boulot.
Le chauffage a pété un cable, et a décidé de se mettre à nous cracher du vent froid au visage.
Ou alors la clim qui m’a tant fait défaut cet été car elle était en rade a décidé de rattraper le temps perdu.

Tout ça pour dire que je me les pèle et que je viens de remettre mon manteau pour travailler.

froid_hiver_clim_bureau

Si avec ça je ne tombe pas malade…

Fév
4

La semaine des blagues pas drôles – jour 3


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Mar 13, 2013

Je profite de cette période de vacances pour continuer de fouiller dans mes tiroirs afin d’en sortir les blagues pas drôles que je n’ai jamais publié.

Et là vous vous dites que si je ne les avais pas publié c’était certainement parce que ce n’est pas drôle. Alors pourquoi le publier maintenant.
Alors d’abord c’est pas drôle mais ca me fait marrer comme un bossus, et deuxièmement, ca me fait de la mise à jour facile, et puis troisièmement, je fais ce que je veux. 🙂

Aujourd’hui donc, une illustration d’actualité puisqu’elle concerne le froid. Je pense que tout le monde aura remarqué la neige, perso j’en avais 20cm dans le jardin ce matin, et je suis quand même venu au boulot, une telle dévotion frise la folie…

Bref, il fait froid, et je ne met jamais de gants.

Pourquoi?

La raison est simple…

pas de gants en hiver

Bientôt je vous expliquerai pourquoi je ne bois jamais de café après le déjeuner.

Sur ces belles paroles, je vais retourner dépiler mes mails en attendant mes vacances qui arrivent, à ski.

A bientôt les zenfants.

Mar
13

Comment garder le moral au boulot quand l’hiver pointe le bout de son nez ?


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Nov 26, 2012

Vous l’aurez certainement remarqué, l’hiver approche.
Les journées raccourcissent, le temps se rafraichit, et tout ce qu’on veut (tout ce que je veux), c’est rester couché dans son lit, au chaud, sous sa couette.

Mais ce n’est pas possible, le réveil est là pour me le rappeler. Strident, puissant, inarrêtable (j’ai pris soin de la mettre loin de moi, car l’arrêtabilité d’un réveil est inversement proportionnelle à sa distance de ma main). Et quand bien même mon réveil échouerait dans sa tâche journalière, je dispose de 2 autres réveils, organiques, carburant aux cornflakes et dont les assauts (sauts tout court en fait) au niveau de mon abdomen me forcent à me lever. Il faut me comprendre, je ne suis pas un trampoline !

Vient alors le moment de sortir de chez soi, quitter son confort pour aller affronter la nuit, le vent glacial, puis pour les moins chanceux, les transports en communs qui portent merveilleusement bien leur nom, car c’est bien en commun, ou en groupe, ou même plutôt en troupeau que l’on se déplace vers l’abattoir, heuuuu, le boulot.

Avec tout ça, comment garder le moral ?

En sortant des jeux de mots pourraves pardi ! 🙂

bouchon au boulot

En pleine réunion, faites un bon mot. Et délectez-vous des visages de l’assistance, bien souvent médusée que quelqu’un ose, dans un contexte si sérieux, sortir un jeu de mot pourri.

C’est mon petit bonheur, ce qui me fait tenir.

Et bonne semaine les gens.

Nov
26

Pourquoi les grèves de train sont formidables


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Oct 25, 2012

Phénomène franco-français, les grèves font parties de la vie courante, on a depuis longtemps appris à vivre avec, il faut s’adapter si on veut survivre, Darwin, tout ça.

Ce matin donc, grève des trains – c’est étrange, la veille des vacances ça n’arrive jamais – ni une ni deux je me suis mis en mode survie, et je suis partie à l’aventure.
Et encore une fois j’ai été gâté !

Je ne parlerai pas des problèmes que j’ai pu avoir ou que j’ai réussi à éviter, tout cela n’a aucun intérêt, c’est la côté obscur de la force (de la grève, pardon). Encore que, à bien y réfléchir et comme je l’avais déjà dit lors d’une précédente grève :

Une grève c’est surtout une excuse toute trouvée pour arriver tard et repartir tôt du boulot.

En soit c’est donc déjà formidable.

Mais surtout, comme à chaque grève des trains, j’ai ouvert mes oreilles, car le bonheur est à portée d’ouïe.

greve des trains

Et encore une fois ce fut merveilleux, les gens doivent me prendre pour un fou, mais mon sourire ne m’a pas lâché. Les dialogues auxquels on peut assister sont des perles de chaque instant, ou la courtoisie se mêle à l’amour de son prochain, la joie de vivre ensemble, l’entraide, du bonheur.

Scène 1, extérieur, petit matin froid :
« Heeehoooo, vous pouvez pas avancer dans les couloirs là »
« bah non, heee, tu vois bien qu’on est coincé »
« J’m’en fou je peux pas rentrer dans le train »
« t’as qu’à être moins grosse, connasse »

Scène 2, à l’intérieur du train, une petite dame cherche à se frayer un chemin jusqu’à une place assise à l’autre bout du train
« pardon, pardon, …, pardon je voudrai passer là, pardon, …, mais poussez vous c’est pas possible… »
quelqu’un lui pique SA place
« Ahh mais non, là c’était ma place »
« bah non, c’est pas écrit dessus »
« ahh mais, si je veux ma place, je suis fatigué, j’ai attendu dehors dans le froid, j’ai eu du mal à monter dans le train, je vais au travail, vous êtes jeune, laissez moi ma place »
« bah non »
« ahhhh, rhaaa, mais c’est pas possible, hein monsieur vous êtes témoin c’est pas possible, c’est ma place, y’a plus de jeunesse, tous des cons, rhaaa »

Scène 3, à l’intérieur du train, à l’arrêt à une station, 3s avant que le train ne ferme ses portes
« ahhhhh, merde, c’est ma station, vite, pardon, pardon…pardon »
« aye, mon pied »
« pardon pardon »
« mais t’es con, tu pouvais pas t’y prendre avant pour sortir »
« ta gueule, connard »
« j’t’emmerde »

DU BONHEUR.

Et je suis arrivé au boulot à l’heure ce matin, j’ai donc une double exuse pour partir plus tôt ce soir.

Oct
25

Sortez les antidépresseurs.


Posted in Mes photos by mavieaub - Oct 11, 2012

Pas plus tard que y’a pas longtemps, quand je regardais pas la fenêtre au boulot, la vue était certe sans interet, mais le soleil me rappelait qu’après le taf je pourrai aller jouer dehors avec mes zenfants.
Hors, depuis mon retour de congés (au soleil), je ne constate que grisaille, pluie, ou nuit tombante.

Que c’est-il passé?

Et bien rien de grave, nous entrons simplement dans l’hiver, c’est un phénomène régulier, qui ne dure pas (sauf peut être à Paris) mais qui fout le moral dans les chaussettes (sauf quand il neige et qu’on a la chance d’être au ski).

Et pour couronner le tout, j’ai cassé la mine de mon crayon à papier.

mauvaise mine en hiver

Heureusement que j’ai un taille crayon sinon je serai rentré chez moi pour accident du travail!

A bientôt les zamis.

Oct
11