Dans l’enfer des réunions – les ordres du jour


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Avr 28, 2017

Vous le savez, la réunionite aigue est un mal qui ronge nos entreprises.

Organiser des réunions pour tout et n’importe quoi, ne pas les préparer, inviter le maximum de monde (surtout des chefs, sous chefs, grands chefs), se faire inviter dans le but de se faire mousser plus qu’autre chose, y aller les mains dans les poches, ne pas écouter, se plaindre qu’on assiste à trop de réunions, n’aller finalement qu’à celles ou on sait d’avance qu’on n’en sortira avec aucune action à faire, dans tous les cas ne pas prendre les actions, ne rien faire en sortant…

Je pourrais en écrire des pages.

Et je vais certainement en faire plusieurs sujets.

Je vais aujourd’hui me focaliser sur les ordres du jour.

Ca a l’air bête comme ça, mais prévoir un ordre du jour, c’est à dire de quoi on va parler pendant la réunion devrait être une des premières choses à faire.
Bien entendu, il faut transmettre cet ordre du jour aux participants avant la réunion !

Et bien entendu ce n’est pas fait pour plus de la moitié des réunions auxquelles je suis convié.

reunion_ordre_du_jour

L’ordre du jour a au moins un triple avantage :

  • il permet de préparer la réunion, savoir de quoi on va parler, se recentrer sur l’essentiel, identifier les interlocuteurs à inviter, donner une idée du contexte, les éléments importants et indiquer clairement les décisions qui seront à prendre pendant la réunion.
  • les invités peuvent en prendre connaissance, savoir si leur présence est pertinente ou non, et au besoin préparer de leur côté ce qu’ils pourront apporter à la prise de décision.
  • pendant la réunion, l’organisateur pourra recentrer sur l’ordre du jour si les invités partent dans tous les sens.

Ca ‘a l’air de rien, cela ressemble à du bon sens, mais cela permettrait déjà de rendre les réunions plus efficaces.

Au boulot les gens. Pendant ce temps moi je vais aller me préparer à mon week end de 3 jours. 🙂

Avr
28

Comme un lundi avec un arrière goût de vomi dans la bouche


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Avr 24, 2017

J’évite de parler politique sur ce blog, parce que ce n’est pour moi pas le lieu pour le faire.
J’ai bien un blog politique, mais il est en mort clinique depuis trop longtemps. Et pourtant il y avait moyen de s’amuser pendant cette campagne tant elle a été involontairement drôle.

Sauf que maintenant, on ne rigole plus.

L’histoire se répète, l’heure est grave, et tout un tas d’autres expressions toutes faites pour vous faire comprendre que quoi qu’on pense de Macron – et je peux vous dire que je n’en pense pas que du bien, j’ai la méchante impression de voir un chefaillon quelconque, transpirant le carriérisme, rayant le plancher avec son râtelier refait à neuf, d’accord avec tout le monde, sans avis tranché, sans vision si ce n’est concernant sa petite personne, prêt à marcher sur la gueule de tout le monde pour grimper – quoi qu’on en pense donc, il reste la seule alternative pour ce 2ème tour !

macron_election

Si vous ne votez pas pour Macron, votez pour enfoncer la tête de Marine dans la merde ! C’est ce que je vais faire.

Voilà, c’était mon post politique de la décennie, en espérant des lendemains qui chantent.
En attendant, je vais aller bosser… Un banquier à la tête de la France, ça va me donner du boulot ça.

Commentaires fermés sur Comme un lundi avec un arrière goût de vomi dans la bouche
Avr
24

Et sinon, il se passe encore quelque chose sur ce blog ?


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Avr 21, 2017

3 semaines sans mise à jour ! Cela pourrait sembler impardonnable si je n’avais pas une bonne raison !
Je suis parti en vacances et depuis mon retour lundi je suis en pleine déprime.
Pensez donc, 2 semaines au Japon, à visiter un pays magnifique, à manger comme un goinfre matin midi et soir, à contempler des cerisiers en fleurs, à profiter et depuis mardi j’ai du retrouver mes collègues, mes chefs, mes projets, mes réunions…

retour_vacances_deprime

Les retours sont trop durs, il faudrait interdire les vacances. 😉

Bref, I’m back, et ça va saigner (sauf si je décide de m’exiler au Japon, ou ailleurs, dimanche soir)

Avr
21