Hygiène au travail – comment éviter de tomber malade


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Fév 27, 2014

L’information est tombée il y a peu, et elle est reprise par tous les sites plus ou moins sérieux :

La mauvaise hygiène au travail coûte 14,5 milliards d’euros par an.

En temps que blog officiel de la vie au boulot, je me devais donc de reprendre cette information.
Quand même, 14,5 milliards d’euros de rhumes, sinusites ou autre gastro, ca fait chier si je puis me permettre. 🙂

Les endroits contaminés sont partout, et souvent les plus contaminés ne sont pas ceux auxquels on aurait pensé
– poignée de porte,
– clavier d’ordinateur
– souris
– smartphone (j’en avais d’ailleurs déjà parlé)

Globalement, on s’accorde à dire que la cuvette des toilettes contient moins de bactéries que les objets usuels !

mauvaise_hygiene_entreprise

Pour éviter ça, il y a plein de conseils qui pullulent un peu partout sur le web, je vous en donne quelque uns
– utilisez un produit anti-bactérien en arrivant au boulot
– lavez vous bien les mains avant et après avoir déjeuner, avant et après être entré dans un pièce, avant et après avoir serré la main de vos collègues…

Bref, plein de conseils, mais aucun ne donne la vraie solution !
Heureusement, je suis là pour ça.

Pour éviter la contamination bactérienne au boulot, le plus simple c’est de rester chez soit !

De rien. 🙂

Et n’oubliez pas, mon livre et toujours disponible !

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

🙂

Commentaires fermés sur Hygiène au travail – comment éviter de tomber malade
Fév
27

En passant – les possibilités infinies du smartphone


Posted in A part by mavieaub - Fév 24, 2014

Les smartphones sont formidables. Et pourtant j’étais le premier à dire que je n’aurai jamais de téléphone portable !

Mais ça c’était à l’époque des téléphones portables qui ne permettaient que de téléphoner.

Aujourd’hui j’ai un iphone, et avec je fais tout, …, tout sauf téléphoner.

Je prends des photos, je scanne mes dessins, je les mets en ligne sur mon blog, je lis mes mails, je mets à jour ma page facebook, et depuis ce week end je réalise !

ma_vie_au_boulot_en_passant

En effet, je viens de découvrir sur mon iphone une application formidable !

Je pense que ça fait plusieurs mois (années ??) qu’elle etait installée et je ne m’en étais jamais servi !
Elle m’est réapparue alors que je faisais du ménage dans le lot d’applications inutiles, et là illumination ! Cette application est formidable (bis repetita) et à mon avis je vais l’utiliser régulièrement.

Histoire de ne pas faire durer plus longtemps le suspens, l’application en question s’appelle Imotion HD, et elle permet de faire des films en stop motion.

(Pour ceux qui ne sortent pas le dimanche, le stop motion ce n’est rien de plus que de l’animation image par image. Le principe de base du dessin animé étendu à tout ce qu’on veut.)

Petit exemple fait ce matin même au boulot :

Alors oui, c’est tout pourri, mais au boulot c’est déjà pas facile de faire 1 photo, alors 30 avec des post-its qu’on déplace entre chaque photo je vous raconte pas…

Mais le week end dernier, j’ai fait un truc vachement mieux super bien, avec pour acteur principal Goldorak. Excusez du peu !

Je vous laisse admirer, Guillermo Del torro vient de me téléphoner pour que je co-réalise avec lui Pacific Rim 2.

Bonne semaine à vous les zaminches, et n’oublie pas, mon livre et toujours disponible !

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

🙂

Fév
24

Freelances, attention à votre pire ennemi : le jargon


Posted in A part by mavieaub - Fév 21, 2014

Le jargon est le pire ennemi du freelance, et plus globalement de tout travailleur qui est amené à présenter ses idées à quelqu’un d’étranger à son métier.

jargon_entreprise_freelance

Qui n’a jamais assisté à une réunion à laquelle il ne comprenait rien parce que les gens parlaient en langage codé.

Pensez à tous les prestataires de services qui sont amenés à changer de mission régulièrement, à chaque fois il y a une bible d’acronymes à ingurgiter afin de comprendre, et d’être compris.

Ajouté à ça tous les anglicismes employés à tort ou à raison juste parce que ça fait plus « pro ».
Brainstorming, retroplanning, dead line…

Ce n’est pas évident de s’en passer aujourd’hui, mais en tant que freelance, il faut en permanence adapter son discours à son auditoire. C’est ce que conseil le freelance sur son blog, et pour le coup, je pense qu’il a raison !

Enfin, moi ca va faire 4 ans que je suis bosse dans la même boite (un exploit) et je ne comprend toujours rien aux acronymes employés. 🙂

Fév
21

Je fais partie d’une équipe, donc je suis.


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Fév 19, 2014

De tout temps, les managers ont tenté d’insuffler un esprit d’équipe parce qu’il parait que le besoin d’appartenance est important.

Je me souviens d’une époque où on avait des séminaires d’entreprise pendant 4 heures.
Et pendant 4 heures on avait le droit à un lavage de cerveau à base de « on est une grande famille, on est les plus beaux, on est les plus forts, vous en faites partie, vous êtes les forces vives de cette réussite mais il faut vous investir encore plus ». Ce qu’il fallait bien entendu traduire par « On va vous sucer jusqu’à la moelle mais vous serez contents ».
J’avais plus l’impression de faire partie d’une secte que d’une entreprise.

Je ne vous cacherai pas que cette théorie de l’esprit d’équipe en entreprise me semble bien fumeuse, et surtout quand on connait la devise de nos grands chefs.
« Tous pour un et un pour tous – mais surtout tous pour moi et moi pour ma gueule »

L’esprit d’équipe à d’un coup du plomb dans l’aile.

Sans compter sur les collègues qui font plus de la politique que du travail dans le seul et unique but de devenir calife à la place du calife.

Enfin, dans ma boite ils ont trouvé la parade à cet esprit d’équipe : pas d’équipe.

esprit_equipe_entreprise

Ils ont réussi cet exploit de nous faire travailler seuls face à nos PC.

On travail soit disant sur « des grands projets ambitieux », mais on est perdu à Montreuil, les développeurs sont au Maroc ou en Inde, les MOA sont à Paris, la production cachée derrière une boite mail générique.

Bref, on est seul au monde à gérer des choses qui nous dépassent car les décisions sont prises dans la stratosphère.

Ce qui me fait encore plus rigoler, c’est que ma boite vient de recevoir le Label « Top Employeur France » qui distinguent les entreprises pour leurs pratiques RH.

Je pense que ce Label doit être distribué aux entreprises qui ont financées sa création, je ne vois pas d’autres explications…

Commentaires fermés sur Je fais partie d’une équipe, donc je suis.
Fév
19

Objectif 500 !


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Fév 17, 2014

Contrairement à ce que je disais il n’y a pas longtemps (mais il faut savoir se contredire sans sourciller pour devenir un bon chef), il est parfois bon de se fixer des objectifs inutiles.

Et là c’est justement le cas, je viens de voir que j’ai 464 fans sur ma page facebook.

Entre nous, c’est bien, c’est très bien même, mais ca pourrait être bien mieux !

Je me fixe donc pour objectif 500 fans de ma vie au boulot sur facebook.

ma_vie_au_boulot_facebook_like

Pourquoi ? Pour rien, si ce n’est pour pouvoir me fixer l’objectif de 1000 fans dans la foulée.
Ca sonne bien 1000 fans sur ma page facebook.

Je vous invite donc tous à devenir fan de ma page facebook, et surtout d’inviter tous vos amis ! 🙂

Et bonne semaine les gens.

Commentaires fermés sur Objectif 500 !
Fév
17

Freelances, lachez tout et allez fêter la Saint Valentin


Posted in A part by mavieaub - Fév 14, 2014

Je pense que vous êtes tous au courant, en couple comme célibataires, aujourd’hui c’est la Saint Valentin.
J’en ai donc profité pour faire un strip pour le freelance sur la Saint Valentin.

freelance_saint_valentin

J’ai même profité de ce strip pour faire une référence à la conférence la plus intéressante que j’ai vu hier aux tech-days Microsoft : la disruption.

C’est un mot un peu barbare qui ne veut pas dire grand chose, si ce n’est qu’il faut se sortir les doigts de la partie arrière de son anatomie et réfléchir différemment pour avoir de nouvelles idées de business et devenir riche et beau.
Il faut changer de paradigme pour aborder les choses sous un nouvel angle et trouver des solutions auxquelles on n’avait pas pensé avant comme aurait dit mon prof de DESS il y a plus de 15 ans.

Concernant la Saint Valentin, comme je l’ai déjà dit, je ne la fête pas pour la simple et bonne raison que ma p’tite femme c’est tous les jours que je l’aime et que je n’ai pas besoin d’un pense bête pour le lui dire.

Par contre, vous pouvez disposer aujourd’hui encore de 5% de réduction sur mon recueil avec le code AMOR14.
Pas d’hésitation, surtout que vous pouvez vous le faire dédicacer pour pas plus cher !

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

🙂

Commentaires fermés sur Freelances, lachez tout et allez fêter la Saint Valentin
Fév
14

Objets connectés, avez vous une âme ?


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Fév 13, 2014

A l’heure ou vous lirez ce post, je serai à la tech-days Microsoft pour assister à une conférence magnifiquement intitulée

« Objets connectés, avez vous donc une âme ? »

objet_connecte_avez_vous_ame_microsoft_tech_days

Je ne sais pas ce que ca vaut, ni de quoi ca parle, mais on se croirait dans Ghost in the Shell donc ca me plait.

Pour information, j’y suis dans le cadre de mon boulot.
Enfin, il faut plus prendre cela comme un « cadeau » de mon chef puisque je ne suis décideur de rien du tout dans mon entreprise, tout ce que je pourrais voir ou toucher lors de ce tech-days, je ne pourrai pas l’implémenter pour me faciliter la vie au boulot.
Dommage.

Fév
13

E-mails – Comment éviter qu’ils soient générateur de stress au travail


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Fév 11, 2014

Recevoir des mails au travail est générateur de stress !

Ce n’est pas moi qui le dit, mais tout un tas d’articles que je lis un peu partout sur le web ou ailleurs.
Le stress est la maladie à la mode du travailleur !
Si je le lis partout, c’est qu’il doit y avoir une part de vérité.

D’ailleurs, dans ma belle entreprise, ils sont en train de payer une équipe de consultants pour qu’ils travaillent sur « la qualité de vie au travail ». Et une des premières conclusions de cette équipe de choc c’est qu’il y a trop de mails.
Leur solution : il faudrait arrêter d’en envoyer après 20h.
On a bien fait de les payer ces consultants.

Mais je dis qu’ils auraient quand même mieux fait de me donner l’argent à moi, et je serai arrivé à la même conclusion.
Par contre ma solution aurait été bien plus expéditive.

En me basant sur une étude scientifique (forcément plein de vérité vraie elle aussi, sinon elle ne serait pas scientifique) 9% seulement des mails qu’on reçoit sont utiles !

Donc, ma solution est de mettre à la corbeille sans les lire 91% de ses mails.

Comme c’est un peu compliqué, on va arrondir : en arrivant au boulot, il faut jeter 9 mails sur 10. Au pif.
Vous verrez, le stress s’envolera.

email_stress_travail

Et vous, vous avez trop de stress au boulot ? Quelles en sont les causes ?
N’hésitez pas à m’en faire part, je vous donnerez tout plein de solution pour mieux vivre votre vie au boulot.

Et toujours disponible, 5% de réduction sur mon recueil avec le code AMOR14.
Pas d’hésitation, surtout que vous pouvez vous le faire dédicacer pour pas plus cher !

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

🙂

Fév
11

Freelances, comment être plus productif ?


Posted in A part by mavieaub - Fév 7, 2014

Gagner en productivité, c’est le rêve de tous les travailleurs, de tous les chefs, de tout le monde en fait.

Même moi !

Si je suis plus productif, ca me laisse plus de temps pour faire autre chose.
Par exemple, si mon mon chef me donne un travail à faire pour dans 2 jours et que je suis super productif, hop je le fini en 2 heures et j’ai le reste du temps pour ne rien faire, ou pour faire plein de pauses!

Oui, je sais, je devrai plutôt en profiter pour aller le voir et lui demander d’autres choses à faire en insistant sur le fait que je suis trop fort et que je devrai être calife à la place du calife… Mais très peu pour moi.

Donc la productivité, c’est le coeur du business.

Et le freelance, jamais avare en bons conseils, nous dévoile en avant première mondiale sa technique à lui.

Pour être plus productif, il suffit de bosser sérieusement.

freelance_plus_productif

Alors on lui dit donc tous merci, et on s’y met. 🙂

Sur ces belles paroles, je vous signale que vous pouvez avoir 5% de réduction sur mon recueil avec le code AMOR14.
Donc n’éhsitez plus, surtout que vous pouvez vous le faire dédicacer pour pas plus cher !

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

🙂

Fév
7

Mon collègue du jour – Le casse couilles


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Fév 5, 2014

Vous qui travaillez, vous le savez déjà, en entreprise on n’est pas seul.
On doit travailler en équipe et interagir avec d’autres équipes. Et qui dit équipe dit collègues.
Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois.

Mais parmi ces collègues, il y a le collègue casse couilles.
Pas besoin de beaucoup d’explications, le casse couilles est casse couilles.

collegue_boulot_casse_couille

C’est par définition le collègue dont on aimerait se passer mais avec lequel on est obligé de composer.
Ce collègue, qui n’a bien souvent aucune autorité a par contre généralement un pouvoir.

Je reviendrai un jour en détail sur cette distinction entre autorité et pouvoir qui est centrale en entreprise.

Dans l’idée, un chef a une autorité légitime, c’est le chef, il a le droit de donner des directives, des objectifs, etc…
Le casse couilles n’est en général chef de rien, c’est un pion de base. Mais il a souvent un pouvoir. Par exemple c’est le point de contact pour accéder à une application, c’est lui qui délivre les badges d’accès à la cantine, …

Le casse couilles a donc un pouvoir, le pouvoir de faire chier.

En gros, il va chipoter sur tout.
Quel que soit ce qu’on lui demande, ce sera soit problématique soit tout simplement pas possible.

J’en veux pour exemple le dialogue ci dessous :

moi : « Tu peux appuyer sur le bouton pour relancer la machine de test. »
mon collègue : « Quel bouton? »
moi : « Et bien le bleu, comme à chaque fois qu’il faut relancer la machine »
mon collègue : « Mais pourquoi il est bleu le bouton, on avait dit qu’il devait être vert, il faut vérifier auprès des responsables qualité si un bouton bleu est toléré… »
moi : « On s’en fout de la couleur. C’est un bouton, tu appuies dessus et hop ca marche »
mon collègue : « Non on ne s’en fout pas, il y a des normes à respecter, et des procédures aussi. D’ailleurs il faut que tu fasses une demande dans le workflow pour qu’on relance la machine, ensuite les équipes de prise en compte transmettrons aux équipes de mise en oeuvre qui me feront suivre la demande. »
moi : « Mais depuis quand ? Depuis le début du projet je te téléphone et la machine est relancée en direct! »
mon collègue : « Peut être, mais ca c’était avant. Maintenant le projet est en production, donc il faut respecter les normes »
moi : « Ah oui, mais je te parle de la machine de test, celle sur laquelle je suis tout seul à pouvoir me connecter pour faire des tests »
mon collègue : « Peut être, mais le projet est en production, donc il faut suivre les procédures de production »
moi : « même pour la machine de test… »
mon collègue : « Le projet est en production, donc il faut suivre les procédures de production »
moi : « Bon laisse tomber, je suis bloqué tant que la machine n’est pas relancée donc je fais la demande. Je peux planifier ça pour quand sachant que c’est assez urgent? »
mon collègue : « je ne sais pas, il faut que tu fasses une demande, quand j’aurai reçu la demande je pourrai te répondre »
moi : « Mais ce n’est pas possible! Tu étais en réunion de ce matin avec moi, tu sais bien que c’est urgent, on t’a dit qu’il y aurait de nombreuses relance de la machine et tu as donné ton accord en séance! »
mon collègue : « Bon, faut pas le prendre comme ça, pour aujourd’hui je veux bien faire une exception. Qu’est ce que tu veux alors ? »
moi : « je veux que tu appuies sur le bouton pour relancer la machine de test. Tu peux faire ça quand ? »
mon collègue : « Attend, je regarde dans mon agenda, hmmmm, …, dans 3 semaines »
moi : « 3 semaines !!! 3 semaines pour appuyer sur un bouton !!! »
mon collègue : BIP BIP BIP.

Vous l’aurez compris, le collègue casse couilles est un nuisible. Malheureusement on ne peut pas faire sans lui. Bonheur du travail en entreprise…

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

🙂

Fév
5