Freelances, faites-vous des cadeaux


Posted in A part by mavieaub - Déc 27, 2013

Le freelance jamais avare en bonnes idées vous conseille de vous offrir un cadeau à la fin de l’année.

freelance cadeaux

Et à bien y réfléchir, ce n’est pas bête, après avoir bien bossé toute l’année, parfois s’être serré la ceinture, il peut être bon de se faire plaisir avec un petit (ou un gros) cadeau.
Ce conseil est d’ailleurs valable que l’on soit freelance ou non.

A ce propos, si vous voulez faire un super cadeau, il y a un livre magnifique qui est sorti pas plus tard qu’hier !

Je vous conseille grandement de vous l’offrir, et de l’offrir à vos amis aussi, et d’en parler autour de vous. 🙂

Pour cela, rien de plus simple, cliquez sur l’image ci dessous :

couverture livre Ma Vie Au Boulot

Déc
27

Ma vie au boulot, sensible à la magie de Noël !


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Déc 26, 2013

Comme quoi les miracles existent, la magie de Noël, les lutins, et tout et tout.

En effet, aujourd’hui c’est avec un immense plaisir et une joie non dissimulée que je vous annonce la ressortie de mon recueil « Ma vie au Boulot »!!!

ma_vie_au_boulot_strip_couverture

J’en suis le premier surpris, mais c’est aujourd’hui une réalité.

Après des années d’errance, la raison d’être première de mon blog, les strips pas drôleS sur ma vie au boulot pas marrante, ressortent dans une toute nouvelle édition tout belle avec couverture plastifiée du plus belle effet !

Ma vie au boulot Volume 1, c’est 64 pages d’humour exquis, 120 strips fait main, l’assurance d’une vie meilleure, de collègues jaloux, de chefs envieux, de reconnaissance mondiale, d’évolution dans votre entreprise, de leadership.

ma_vie_au_boulot_strip_recueil_interieur

Grace à ce livre, vous allez devenir beau, drôle, vos cheveux vont repousser, votre femme va revenir, même si elle n’était pas partie. Si vous êtes une femme, les effets seront les mêmes, mais en mieux. Et tout ça pour le prix d’un repas chez Burger King. Avouez quand même qu’il n’y a pas photo !
« Ma vie au boulot Volume 1 », c’est un livre pour toute la famille qui aide à lutter contre le cholestérol.

Alors oui, il arrive un peu tard pour Noël, mais c’est pas grave, il n’est jamais trop tard pour faire des cadeaux !

ma_vie_au_boulot_strip_arriere

Pour le commander, rien de plus simple, cliquez sur le bouton ci dessous, et laissez vous guider!

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Et bien entendu parlez en autour de vous !

Et ceux dans le fond qui ne sont pas contents parce qu’ils attendaient le volume 2, sachez qu’il va bientôt arriver !!! Enfin en 2014 quoi… 🙂

Bonnes fêtes les zaminches.

Commentaires fermés sur Ma vie au boulot, sensible à la magie de Noël !
Déc
26

Comment rester digne pendant le pot de Noël en entreprise.


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Déc 23, 2013

Sur le même principe que le repas de Noël, en entreprise certains services organisent ce qu’il est convenu d’appeler « le pot de Noël ».

Par « pot de Noël » il faut comprendre privatiser une salle de réunion et y inviter tout le service autour de mauvais alcools, de soda bons marchés et de petit four suspects.
Le grand chef aura bien entendu pris soin de laisser à sa secrétaire le plaisir d’organiser cette petite sauterie avec un budget avoisinant les 0,90€ par tête.

bonnes fêtes - pot de noel en entreprise

L’objectif de ce pot de Noël n’est autre que de renforcer l’esprit d’équipe, la bonne blague.

Le grand chef se fendra d’un discours formaté du genre :

« Vous avez bien travaillez cette année, le contexte était difficile, mais vous n’avez rien lâché. Merci à vous, reposez-vous bien pendant les fêtes, l’année prochaine s’annonce très intéressante, avec plein de beaux projets en perspective »

Que vous interprèterez de la sorte :

« Cette année encore on vous a chargé comme des mules, et on ne sait pas bien comment, peut-être par instinct de survie, vous vous en êtes sortis. Ne vous attendez à rien de notre part, à part peut-être encore plus de boulot l’année prochaine. Bah oui, c’est encore la crise – pffffrrrrr.  »

Alors forcément, décrit comme ça, on ne peut pas dire que le pot de Noël en entreprise donne envie, on peut donc se poser les questions suivantes :

– faut-il y aller ?

– comment faut-il se comporter ?

Bien que proche en apparence, la problématique n’est pas la même que pour le repas de Noël à la cantine ou il est finalement facile d’aller sans être vu, juste pour profiter d’un repas gratuit.
Le pot de Noël se fait forcément en présence de ses collègues et de ses chefs. Ne pas y aller serait se verrait comme le nez au milieu de la figure et serait une insulte directe ainsi que la preuve d’un profond mépris.

Il faut donc aller au pot de Noël.

La deuxième question est plus complexe. Aller au pot, peut être, mais comment doit-on s’y comporter.
A noter que les conseils que je vais donner sont applicable pour tout type de pot en entreprise.

1 – Choisissez un endroit stratégique
Ce genre de pot ne dure pas forcément longtemps, il vaut mieux choisir un endroit stratégique.
C’est assez simple en fait, il faut réussir à combiner les critères suivants :
– Se mettre à côté de vos collègues les plus « sympas ». Il y en a toujours, et c’est toujours mieux d’être à côté de gens avec lesquels on peut parler sans prise de tête plutôt qu’à côté du lourd qui va vous parler boulot.
– Ne jamais s’éloigner du buffet. Vous comprendrez pourquoi dans le point 2.
– Choisissez un coin près du buffet mais dans un angle mort pour ne pas être dans la ligne de mire des grands chefs.

2 – mangez tout ce que vous pouvez
Pour une fois qu’on vous donne quelque chose, il faut en profiter. Gardez à l’idée que l’argent dépensé pour financer ce pot sera déduit de l’enveloppe des augmentations ou des primes. En gros c’est avec les sous qu’on vous refuse qu’on a acheté ce qui se trouve sur la table, c’est donc à vous, mangez tout ! 🙂
Et c’est pour cette raison très simple qu’il faut être près du buffet.

3 – ne vous murgez pas la gueule
Pourtant, en suivant la logique du 2 l’alcool aussi est à vous.
Sauf qu’aller draguer la secrétaire en étant bourré comme un pollak, c’est un mauvais calcul.
Tout comme aller vomir sur les chaussures de votre chef.
Sur le moment ça peut vous faire marrer comme un bossu, mais croyez-moi, la gueule de bois du lendemain risque de se prolonger aux assedics.

4 – laissez le relationnel à ceux qui ont les dents qui rayent le plancher
Beaucoup de gens vous diront que l’informel est important en entreprise, qu’il faut profiter des petites sauteries de ce genre pour aller parler à vos chefs, pour vous faire voir.
C’est vrai, sauf que c’est un métier à part entière, plus qu’un métier même, c’est un état d’esprit.
Je dirai même que c’est dans les gènes. Certaines personnes sont capables de se mettre systématiquement et en toutes circonstances en avant. « Moi je moi je moi je ». Pour le coup, « moi je » ne peux pas, donc je laisse ma place aux autres, en pendant qu’ils s’usent la langue, moi je mange leur part.

Sur ces formidables conseils, je vous laisse et vous souhaite de bonnes fêtes.

Déc
23

Etre freelance, c’est être leader !


Posted in A part by mavieaub - Déc 20, 2013

C’est pas de moi, mais du freelance lui même :

Beaucoup de freelances, quand ils se lancent ou cherchent à se développer, recopient ce que font d’autres freelances. En faisant cela, ils deviennent suiveurs, ce qui est dommage : vos clients ont besoin de leaders, pas de suiveurs. Alors oui, être leader c’est beaucoup plus difficile qu’être un suiveur. Cela exige du courage, de la générosité et de la persévérance.

Encore une fois, ça semble évident (de lapin), mais c’est toujours plus clair en l’écrivant.

freelance leader

Sur cette formidable illustration pleine d’humour, je vous souhaite un bon week end, et de bonnes vacances pour ceux qui partent.
Moi je serai fidèle au poste, avec des nouveauté et sûrement des surprises la semaine prochaine. 🙂

Commentaires fermés sur Etre freelance, c’est être leader !
Déc
20

Ma vie au boulot, c’est aussi des jeux de mots


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Déc 19, 2013

Ca faisait longtemps, donc aujourd’hui, un formidable jeu de mot bien poucrave comme je les aime.
Faut bien passer le temps à l’approche de noël.

jeu de mot champ de mines

A propos de noël, j’espère que vous avez pensé à mon cadeau, moi je suis en train de préparer le votre! 🙂

Bonne journée les zaminches!

Déc
19

Comment rester digne pendant le repas de noël en entreprise


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Déc 17, 2013

A l’approche des fêtes de fin d’année, les cantines d’entreprises proposent généralement un repas spécial.
Est-ce pour faire plaisir ou pour faire oublier dans la graisse confite qu’on pourra encore se carrer dans l’oignon braisé toute éventualité de promotion, je ne sais pas.
Dans tous les cas, la question se pose.
Faut-il y aller ?
Et comment se comporter si on y va ?

Malgré mon rejet du concept même de Noël en entreprise et ma haine profonde pour tout ce qui se rapproche de près ou de loin à une cantine, j’avoue être allé au repas de noël, pour la simple et bonne raison qu’on ne dit pas non à un repas gratuit. Surtout quand il y a du foie gras, du cerf, des marrons, du fromage, du gâteau au chocolat et même un café.
S’offraient alors 2 possibilités :
– manger avec mes collègues
– manger seul.

Il est évident que j’ai choisi la 2em option.
Je me suis rendu seul et en horaire décalé à la cantine, et j’ai mangé avec le walkman vissé sur les oreilles (oui j’ai un walkman , je suis un enfant des années 70 moi).
Pourquoi seul ?
Tout simplement parce que le foie gras s’accommode très mal des incidents de production que ne manque pas de nous remémorer notre chef en toutes circonstances.
De même, manger avec celui qui est censé nous évaluer à un moment ou à un autre implique une retenue qui peut entrainer une mauvaise digestion, des crampes d’estomac, une crise de foie, ou une sérieuse envie de vomir.
Et accessoirement, je vois assez mes collègues pour ne pas avoir envie de les voir se bâfrer, salissant leur belle chemise acheté pendant les soldes, parce que « c’est bien les chemises, mais c’est cher alors je les achete pendant les soldes, ou sur ventes-privées-point-com, c’est bien ventes-privées-point-com, tu devrais y aller ».

repas_noel_entreprise

La pertinence de ma décision n’a pas tardé à me sauter au visage :
– un membre de l’équipe qui est venu squatter les places libres à côté de moi a renversé son cocktail non pas sur sa chemise, mais sur son pantalon, ce qui m’a fait pouffer
– ils n’ont pas arrêté de parler de boulot.
Leur chef était là, et, profitant de la présence de son équipe au grand complet, il a méthodiquement questionné chaque personne pour avoir un état d’avancement.
Comment je le sais avec mon walkman auto reverse sur les oreilles? Je n’avais tout simplement enregistré qu’une face de ma cassette. Ca m’apprendra à toujours faire le boulot à moitié.

repas_noel_entreprise_collegue

Le pire dans tout ça, mon chef est allé au repas de noël avec ses copains chefs et les gars de mon équipe ont parlé vacances.
Je m’en fou, j’ai eu 2 fois du foie gras.

Déc
17

Y’a pas d’mal à se faire du bien…


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Déc 10, 2013

Histoire d’habituer mon estomac aux repas qui se profilent pour cette fin d’année, je m’apprete à démonter une boite de delichoc.

chocolat

C’est aussi ça ma vie formidable au boulot.

Toujours plus d’aventures, de suspens, de mystères… 🙂

A bientôt les gens.

Déc
10

Quels sont vos meilleurs atouts pour bien aborder votre entretien annuel – les clés de la réussite.


Posted in Ma vie au boulot by mavieaub - Déc 5, 2013

Cela n’aura échappé à personne, noël arrive à grand pas, mais avant cette grande échéance dindonnesque, il y a une autre étape obligatoire en entreprise : l’entretien annuel.

Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, vous devriez donc maintenant savoir que l’entretien annuel ne sert à rien.
C’est juste de la poudre aux yeux pour donner l’impression aux sous fifres que nous sommes que nous restons maîtres de nos carrières respectives.

La bonne blague…

Partant de ce principe de base, il est aisé de comprendre que rien ne sert de stresser 3 semaines avant l’échéance.
Mais paradoxalement, ce n’est pas parce qu’il ne sert à rien que l’entretien annuel n’est pas important !

entretien annuel

Pas d’inquiétude, je vais vous éviter l’affront de vous donner des conseils à la con comme en sont friands de nombreux sites de management :

  • il faut bien s’habiller… Je me marre (aux canards), moi qui voulait y aller en short et en tongues pour bien montrer à mon chef que sa boite je m’en bat les roubignoles.
  • Placez-vous dans un état d’esprit positif et constructif… Ah bah non alors, mais je vais y aller comme si j’allais à la guerre, avec la ferme intention de lui foutre un coup de pelle, ce sera vachement plus constructif comme entretien.
  • Listez ce qui vous satisfait dans votre poste actuel… comme ça votre chef pourra vous y laisser puisqu’il y a tellement de choses qui vous plaisent, pas de raison d’évoluer…

Bref, tous ces bons conseils qui ne sont rien de plus que du bon sens. Pas de ça ici.

Non, moi je vais vous dévoiler en exclusivité mondiale vos meilleurs atouts pour que vous puissiez vraiment aborder votre entretien annuel de la meilleur façon.

1er – Profitez de l’effet de nombre.
C’est pourtant logique, vous n’êtes pas le seul à devoir passer votre entretien annuel !
Ce qui veut dire que votre chef a plein d’entretiens à faire passer !
Cela va devenir un atout pour vous. Si vous avez 1 entretien à préparer, le vôtre, votre chef en a autant que de personnes qu’il dirige.
Profitez-en pour lui mettre un petit coup de pression pour qu’il prépare bien votre entretien, et demandez à vos collègues d’en faire autant…

2em – Jouez avec le flou artistique
Ca rejoint le 1er point. Vous savez précisément ce que vous avez fait dans l’année, mais votre chef, lui, ne peut pas tout savoir.
Jouez avec ces zones d’ombres pour embellir la réalité.

3em – Vous n’avez rien à perdre
Souvenons-nous de l’objectif principal d’un entretien annuel.
Faire un bilan de l’année écoulée et définir des axes d’amélioration et des objectifs pour l’année à venir.
On remarque bien qu’il ne se décidera rien d’important pendant votre entretien annuel : la définition des objectifs étant un des plus grands foutage de gueule du monde de l’entreprise, les axes d’amélioration permettant juste d’avoir droit à des formations (si le budget de l’entreprise le permet), votre évolution de carrière étant décidé dans des hautes sphères auxquelles nous n’avons pas accès et votre augmentation, vous pouvez vous asseoir dessus encore cette année la crise n’en finissant pas de ne pas finir.
Il faut donc désacraliser l’entretien annuel, et bien comprendre que vous y allez juste parler de ce que vous avez fait dans l’année.
Oui, vous avez bien compris, c’est du pipo flutte.

Avec ces éléments en main, vous voilà prêts pour aborder sereinement votre entretien annuel, en attendant Noël.

Et pensez à mes cadeaux.

Commentaires fermés sur Quels sont vos meilleurs atouts pour bien aborder votre entretien annuel – les clés de la réussite.
Déc
5

Approximation de presse n’est pas mort !


Posted in A part by mavieaub - Déc 4, 2013

Je ne le met pas souvent à jour, mais il m’arrive encore parfois de faire des strips sur l’actualité.
Aujourd’hui par exemple

Bon, je retourne à mes réunions. Pas d’inquiétude, I’ll be back comme dirait l’autre.

A bientôt les zaminches.

Commentaires fermés sur Approximation de presse n’est pas mort !
Déc
4